. . . . OVIPAL - OBSERVATOIRE DE LA VIE POLITIQUE EN ALSACE . . . .

.       .   . . OVIPAL - OBSERVATOIRE DE LA VIE POLITIQUE EN ALSACE . . . .

Départementales de 2015 : fractures alsaciennes

Les élections départementales de mars 2015 ont accentué les fractures électorales existant entre les différentes parties de l’Alsace.

 

Fracture Strasbourg-Mulhouse

 

C’est le cas d’une part de la fracture Strasbourg-Mulhouse qui reflète une différence de composition sociale. Mulhouse, ville populaire, ancien bastion de la SFIO dans les années 1950-60 et du PS dans les années 80-90, vote désormais clairement à droite, alors que Strasbourg, à composition sociale petite bourgeoise à haut capital culturel (pour parler comme Pierre Bourdieu) penche à gauche. Cette évolution sociologique du clivage droite-gauche n’est pas spécifique à l’Alsace. On la retrouve ailleurs en France.

 

Fracture villes-campagne

 

La seconde fracture oppose l’Alsace des villes à l’Alsace des champs (pour parler comme Jean de La Fontaine), en fait l’ensemble Strasbourg-Mulhouse d’une part et le reste de l’Alsace d’autre part. Le vote socialiste est de façon traditionnelle faible dans l’Alsace rurale. Mais son effondrement aux départementales de mars 2015 va bien au-delà du recul habituel des partis de gouvernement aux élections intermédiaires. L’effondrement socialiste et l’émergence d’Unser Land reflètent une protestation contre la réforme territoriale, protestation qui ne se produit ni à Strasbourg ni à Mulhouse. Et c’est l’UMP (et dans une moindre mesure son allié UDI) qui tire les marrons du feu en emportant la quasi-totalité des cantons alors que le FN atteint un score élevé. Le PS parvient cependant à l’emporter dans l’ancien bassin potassique (canton de Wittenheim)

 

Annexe 1 : Vote aux départementales au 1° tour (22 mars 2015)

 

Strasbourg                                         Mulhouse                   Reste de l’Alsace

 

vote

cantons

 

 

vote

cantons

 

vote

vote

cantons

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

PS

30%

6

 

UMP

36%

2

 

UMP

34%

26

UMP

26%

5

 

FN

31%

3

 

FN

30%

31

FN

18%

6

 

UDI

29%

1

 

UDI

23%

13

UDI

15%

2

 

PS

22%

3

 

Unser Land

15%

22

Verts

14%

4

 

 

 

 

 

PS

13%

15

Unser Land

5%

2

 

 

 

 

 

Verts

11%

17

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Participation

41%

6

 

Participation

36%

3

 

Participation

47%

31

 

 

Légende :

-       Le vote correspond au nombre moyen de voix en pourcentage des suffrages exprimés dans les cantons où le parti présentait des candidats. (Unser Land était présent dans 2 cantons strasbourgeois et a obtenu 5% des voix en moyenne dans ces deux cantons).

-       Au cas où le binôme était constitué d’un candidat membre d’un parti et d’un candidat sans étiquette, la totalité des voix obtenues par le binôme est attribuée au parti. Au cas où le binôme est constitué de deux candidats membres de partis différents (ex : PS-EELV), chaque parti se voit attribué la moitié des voix obtenues par le binôme.

-       La colonne « cantons » indique le nombre de cantons où le parti présentait de candidat (l’UMP était présent dans cinq cantons à Strasbourg)

 

 

Annexe 2 : L’attribution des cantons.

 

A Strasbourg (6 cantons):

4 PS

1 UMP

1 UMP-UDI

 

 

A Mulhouse (3 cantons) :

            2 UMP

            1 UDI

 

 

L’Alsace sans Strasbourg et sans Mulhouse (31 cantons)

            20 UMP

            4 UDI

            3 UMP-UDI

            3 DVD

            1 PS

 

 

-       Légende : ces données n’indiquent pas la couleur politique des conseillers généraux mais celle des cantons. Avec un binôme constitué d’un candidat membre d’un parti et d’un candidat sans étiquette, le canton est attribué au parti. Au cas où le binôme est constitué de candidats membres de partis différents (ex : UMP-UDI), le canton devient un canton mixte (UMP-UDI).

 

Bernard Schwengler

ovipal

version du 8 avril 2015.



21/04/2015
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 763 autres membres