. . . . OVIPAL - OBSERVATOIRE DE LA VIE POLITIQUE EN ALSACE . . . .

.       .   . . OVIPAL - OBSERVATOIRE DE LA VIE POLITIQUE EN ALSACE . . . .

Elections européennes : pas de panique !

Pas de panique ! On peut comprendre que, pour diverses raisons, pas toujours très claires, on s’obnubile sur l’aspect politique du fait que le FN est en tête des élections européennes, mais, avant toute chose, il faut voir la dimension quantitativement électorale de ce scrutin. Raisonner en termes de pourcentages sur les exprimés est une pure abstraction, qui fausse la perspective. Mieux vaut établir des pourcentages sur les inscrits car seules comptent les voix réelles.

 

Voici donc, et c’est un scoop dans le contexte actuel,  les résultats réels des élections européennes 2014, sur le plan national : le FN obtient 10% des inscrits, l’UMP, 8% des inscrits et le PS 6 % des inscrits. A titre de point de référence, le FN obtenait 14% des inscrits aux présidentielles de 2014. Il s’agit donc d’une victoire politique du FN mais on est loin d’un raz de marée électoral.

 

Les abstentionnistes, eux, représentent 57% des inscrits. Le message de ces derniers est plus difficile à décrypter mais on peut affirmer sans risque d’erreur qu’il témoigne pour une grande part, d’un rejet ou d’une indifférence face à l’idée européenne telle qu’elle se concrétise à l’heure actuelle.

 

En termes électoraux, l’événement majeur de ce scrutin est donc là, dans l'abstention, plus que dans la poussière des pourcentages obtenus par les partis politiques en lice, ou dans un prétendu "raz de marée d'extrême droite".

Dans ce contexte, tout maintien, comme le fait, entre autres, le PS, d’une stratégie de diabolisation du FN et de dramatisation des résultats que ce parti a obtenu est une erreur stratégique tout simplement contreproductive.

 

Philippe Breton

ovipal

 



17/06/2014
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 762 autres membres