. . . . OVIPAL - OBSERVATOIRE DE LA VIE POLITIQUE EN ALSACE . . . .

.       .   . . OVIPAL - OBSERVATOIRE DE LA VIE POLITIQUE EN ALSACE . . . .

Janvier 2014 - n° 37

Seconds. On peut toujours vitupérer contre les états-majors
parisiens des grands partis politiques qui, aux euros-convaincus ou
euro-besogneux, ont préféré des têtes d’affiche lorraines, plus ou
moins médiatiques et recalées d’autres combats électoraux ou
syndicaux pour conduire les listes du Grand Est aux prochaines
élections européennes. Mais cet affront fait à l’Alsace est révélateur
d’un double syndrome. Les ténors alsaciens, en boudant cette élection,
prennent le risque de placer l’Alsace au second rang : un peu
paradoxal quand même quand on prétend défendre le Parlement
européen à Strasbourg. Par ailleurs, à l’heure de l’info en continu, de
facebook et de twitter, les enfants sages de la politique font rarement
bon ménage avec la notoriété nationale.


//Couteau. A la fin de sa lettre d’appui de sa candidature à la candidature aux
élections européennes adressée au Président de l’UMP, Charles Buttner livre son
analyse de l’échec du référendum sur la collectivité unique : « La crainte des
Alsaciens s’est exprimée (…). Le Bas-Rhin n’a pas atteint le taux de participation
nécessaire ainsi que le Haut-Rhin qui a, lui, d’ailleurs voté non. » C’est ce qui
s’appelle remuer le couteau dans la plaie.

// Vagues. Ce 30 janvier, la visite de François Hollande à l’Université de Strasbourg

a fait nettement moins de vagues
que le déplacement de Nicolas Sarkozy en Charente-Maritime. Dommage pour les
prix Nobel strasbourgeois, qui, décidément, intéressent bien peu les grands médias
hexagonaux.

// Biches. Les étudiants journalistes du CUEJ viennent de publier
sur internet une enquête très documentée sur la dramatique affaire Pierre Bodein.
On y voit l’enveloppe de correspondance que ce dernier a fait parvenir aux
étudiants en réponse à leurs questions, sur laquelle il a collé des petites images :
une crèche populaire, un sapin de Noël, un clown triste, deux enfants devant un
sapin, des biches et un « joyeux Noël et bien meilleur en 2014 ». Glaçant !


 // Experts. Sur le plateau du Grand Journal, pour célébrer la victoire de l’équipe
de France de handball à l’Euro, Thierry Omeyer, entouré de ses coéquipiers, a
ainsi décliné les valeurs des Experts : « Humilité, respect, combat ». Comme quoi,
ce qui ne marche plus en politique fonctionne encore dans certains sports.

Lettre éditée par Jean de Miscault - Conseil en communication éditoriale –

Donnez-moi l’adresse devos ami(e)s sur jeandemiscault@gmail.com - 06 10 31 43 82



19/02/2014
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 762 autres membres