. . . . OVIPAL - OBSERVATOIRE DE LA VIE POLITIQUE EN ALSACE . . . .

.       .   . . OVIPAL - OBSERVATOIRE DE LA VIE POLITIQUE EN ALSACE . . . .

L’abstention aux municipales

D’une façon générale les élections municipales se situent en position intermédiaire en termes de participation électorale entre les élections présidentielles qui mobilisent le plus et les européennes qui sont les élections qui mobilisent le moins.

 

Cependant la participation peut être très variable d’un scrutin municipal à l’autre et sur la longue période elle a tendance à baisser, ainsi que le montrent les données du tableau suivant :

 

 

Participation électorale aux élections municipales

Nombre de votants sur nombre d’inscrits (en pourcentage)

Résultats nationaux

 

 

Années                       Participation électorale

 

1977

79

1983

79

1989

73

1995

68

2001

70

2008

66

 

 

Il existe par ailleurs une abstention différentielle qui dessert les candidats dont l’orientation politique correspond à celle des partis au pouvoir au niveau national. C’est ainsi qu’en 2001 ce sont les sympathisants de gauche qui se sont davantage abstenus et ceci a contribué à l’échec relatif des candidats de gauche dans de nombreuses municipalités (à l’exception toutefois de Paris et de Lyon). Il est probable qu’aux municipales de 2014, cette abstention différentielle jouera à nouveau en défaveur des candidats de gauche, et notamment du parti socialiste, dans de nombreuses municipalités.

 

Bernard Schwengler (ovipal)

 

Vous pouvez écouter l'interview sur ce thème de Bernard Schwengler sur France Bleu Alsace avant les élections municipales

 

 

 et entre les deux tours :

 

 

 



18/03/2014
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 763 autres membres