. . . . OVIPAL - OBSERVATOIRE DE LA VIE POLITIQUE EN ALSACE . . . .

.       .   . . OVIPAL - OBSERVATOIRE DE LA VIE POLITIQUE EN ALSACE . . . .

Le vote Blanc (et Nul) : principale « formation politique » gagnante lors des dernières élections départementales :

Le vote Blanc (et Nul) reste profondément l’expression d’une « offre politique » obsolète, qui ne conviendrait plus à la « Communauté des Citoyens » ? Une leçon de sociologie politique à méditer.

 

L’ « offre politique » portée par des Partis (re)connus, s’est concrétisée en Alsace, par des duels au second tour des élections départementales, présentant des candidats de l’UMP, du PS, DVD, DVG (etc...) et surtout (principale nouveauté) du FN/RBM présent presque partout .... Cette offre apparemment inédite, car renouvelée avec le FN, n’est pourtant même plus satisfaisante pour des électeurs qui osent et préfèrent encore s’exprimer avec le vote Blanc (et Nul) et qui, en allant voter, évitent de tomber dans le piège de l’abstentionnisme !

 

Le vote de contestation et de rejet du système, incarné actuellement par le FN/RBM (le Parti de la Contestation Extrême) ne permet même pas de canaliser la principale expression de mécontentement politique qui passe inaperçue : celle qui se traduit par l’augmentation du vote Blanc (et Nul) ! Score exceptionnel, passé quasiment sous silence, alors que sa progression est de bien loin supérieure à la progression des votants du FN/RBM ; et pourtant le FN/RBM progresse tout de même de près de 30% en voix pour le Département du Haut-Rhin entre le 1er et le second tour.

 

Les chiffres de progression du FN/RBM qui sont les plus significatifs en Alsace, sont ceux du Haut-Rhin, puisque des candidats de cette formation y étaient présents dans TOUS les cantons, tant pour le 1er tour que pour le second. Pour le Département du Bas-Rhin, la progression n’est pas mesurable de façon significative puisqu’il n’y avait pas de candidat(e)s dans tous les cantons ; ils étaient effectivement éliminés du second tour des départementales à Hoenheim et à Strasbourg 1, 4, 5, 6... mais il y aurait e u quoi qu’il en soit une augmentation vraisemblablement identique à celle du Haut-Rhin.

 

Or le vote Blanc et Nul progresse bien plus : 52% entre le premier et le second tour en Alsace.Plus précisément de 61% dans le Bas-Rhin et de 43% dans le Haut-Rhin entre les deux tours. Une mobilisation qui devrait interroger.

 

Ce que nous ne manquons pas de faire à l’OVIPAL. En France, il a été recensé plus de 1 million de votants pour le vote blanc, lors du second tour des départementales ; soit en pourcentage 5,69% sur toute la France (7% pour le Bas-Rhin et 7,6% pour le Haut-Rhin)

 

Du Jamais Vu !

Aucune formation ne pourrait espérer une meilleure mobilisation entre les deux tours.

Le vote FN/RBM qui progresse de 30% en voix pour le Département du Haut-Rhin est doublé par la progression du vote Blanc et Nul qui connaît une progression de 43 % dans le Haut-Rhin et de 61% dans le Bas-Rhin.

Plusieurs facteurs sont généralement convoqués afin d’expliquer le désintérêt croissant pour la politique en France : notamment l'alternance politique au cours des années 1980-1990 et qui aurait également contribué à favoriser l’émergence du FN/RBM....

 

L'avènement d’un abstentionnisme dit « spécifique » permet généralement de qualifier cette distance vis-à-vis de la politique : l’abstentionnisme qualifié d’« intermittent » face aux abstentionnistes « constants » qui ne représenteraient (seulement) en moyenne que 8 % des électeurs inscrits pour les scrutins des années 1995-1997, soit autant que pour la période 1988-1989. Un abstentionnisme « sélectif » car on ne voterait que pour les élections jugées importantes, à l’instar des Présidentielles.

 

Au final, si l'apparente constance de l'abstentionnisme ne saurait, selon les observateurs politiques, n’être imputée que partiellement ( !?) à une dépolitisation des Français mais bien plutôt à une volatilité croissante de l'électorat... l’énorme progression des votes « Blancs et Nuls » , telle la partie immergée de l’iceberg, devrait attirer l’attention vers des analyses politiques   pour l’instant fort incomplètes, car très mal formulées !

 

Le FN/RBM, Parti de la Contestation Extrême, est certes en très forte progression maintenant entre les deux tours d’une élection - phénomène nouveau - mais n’est pas totalement en mesure de canaliser un autre vote qui le dépasse, dans une certaine mesure, en affichant de bien meilleures de progressions électorales !

 

Une leçon de sociologie politique qui reste à méditer pour les Partis qui ne lorgnent depuis toujours que du côté des abstentionnistes !...Le vote des électeurs « Blancs et Nuls » méritera pour les prochains scrutins électoraux d’être analysé plus attentivement car il renseigne sur les motivations d’électrices et d’électeurs qui ne se souhaitent pas se retrouver dans les statistiques des Partis « traditionnels » ni dans celles de l’électorat du Parti de la Contestation Extrême !

Ce vote amène à ré-interroger autrement les fondements et le fonctionnement de la vie politique française. 5,69% pour le vote Blanc et Nul  sur toute la France, de quoi faire basculer d’un côté ou de l’autre le balancier pour une majorité politique !

 

Pascal Politanski (OVIPAL)

 

Annexes.

Résultats élections départementales en Alsace [//www.interieur.gouv.fr/]

 

67/ 1er tour

 

Nombre

% Inscrits

% Votants

Inscrits

763 996

 

 

Abstentions

398 607

52,17

 

Votants

365 389

47,83

 

Blancs

10 520

1,38

2,88

Nuls

4 728

0,62

1,29

 

67/ 2ème tour

 

Nombre

% Inscrits

% Votants

Inscrits

764 010

 

 

Abstentions

411 552

53,87

 

Votants

352 458

46,13

 

Blancs

17 182

2,25

4,87

Nuls

7 400

0,97

2,10

 

68/ 1er tour

 

Nombre

% Inscrits

% Votants

Inscrits

528 124

 

 

Abstentions

275 674

52,20

 

Votants

252 450

47,80

 

Blancs

9 872

1,87

3,91

Nuls

3 251

0,62

1,29

Exprimés

239 327

45,32

94,80

 

68/ 2ème tour

 

Nombre

% Inscrits

% Votants

Inscrits

497 355

 

 

Abstentions

263 666

53,01

 

Votants

233 689

46,99

 

Blancs

13 490

2,71

5,77

Nuls

4 278

0,86

1,83

Exprimés

215 921

43,41

92,40

 

Résultats du département au 1er tour (département du Bas-Rhin) [//www.interieur.gouv.fr/Elections/Les-resultats/Departementales/elecresult__departementales-2015/(path)/departementales-2015/067/index.html]

Binômes de candidats

Voix

% Inscrits

% Exprimés

Nb Sieges

Binôme du Front de Gauche

7 857

1,03

2,24

0

Binôme du Parti Socialiste

35 098

4,59

10,02

0

Binôme Union de la Gauche

997

0,13

0,28

0

Binôme d'Europe-Ecologie-Les Verts

16 971

2,22

4,85

0

Binôme Divers

32 469

4,25

9,27

0

Binôme du Modem

758

0,10

0,22

0

Binôme Union du Centre

4 301

0,56

1,23

0

Binôme Union Démocrates et Indépendants

21 270

2,78

6,07

0

Binôme Union pour un Mouvement Populaire

85 777

11,23

24,50

0

Binôme Union de la Droite

34 972

4,58

9,99

0

Binôme Divers droite

11 518

1,51

3,29

0

Binôme Front National

97 542

12,77

27,86

0

Binôme Extrême droite

611

0,08

0,17

0

Résultats du département au 2d tour (département du Bas-Rhin) [//www.interieur.gouv.fr/Elections/Les-resultats/Departementales/elecresult__departementales-2015/(path)/departementales-2015/067/index.html]

Binômes de candidats

Voix

% Inscrits

% Exprimés

Nb Sieges

Binôme du Parti Socialiste

29 674

3,88

9,05

8

Binôme Union Démocrates et Indépendants

11 236

1,47

3,43

2

Binôme Union pour un Mouvement Populaire

134 284

17,58

40,96

24

Binôme Union de la Droite

48 248

6,32

14,72

10

Binôme Divers droite

8 823

1,15

2,69

2

Binôme Front National

95 611

12,51

29,16

0

Résultats du département 68 au 1er tour (département du Haut-Rhin) [//www.interieur.gouv.fr/Elections/Les-resultats/Departementales/elecresult__departementales-2015/(path)/departementales-2015/068/index.html]

Résultats du département au 1er tour

Binômes de candidats

Voix

% Inscrits

% Exprimés

Nb Sieges

Binôme du Front de Gauche

1 489

0,28

0,62

0

Binôme du Parti communiste français

3 230

0,61

1,35

0

Binôme du Parti Socialiste

10 483

1,98

4,38

0

Binôme Divers gauche

16 345

3,09

6,83

0

Binôme d'Europe-Ecologie-Les Verts

10 992

2,08

4,59

0

Binôme Divers

23 086

4,37

9,65

0

Binôme du Modem

4 333

0,82

1,81

0

Binôme Union pour un Mouvement Populaire

1 623

0,31

0,68

0

Binôme Union de la Droite

80 798

15,30

33,76

2

Binôme Debout la France

958

0,18

0,40

0

Binôme Divers droite

12 840

2,43

5,37

0

Binôme Front National

73 150

13,85

30,56

0

Résultats du département 68 au 2d tour

Binômes de candidats

Voix

% Inscrits

% Exprimés

Nb Sieges

Binôme Divers gauche

12 132

2,44

5,62

2

Binôme Union de la Droite

119 894

24,11

55,53

28

Binôme Divers droite

8 504

1,71

3,94

2

Binôme Front National

75 391

15,16

34,92

0

 

En raison des arrondis à la deuxième décimale, la somme des pourcentages peut ne pas être égale à 100%.


 

Pascal Politanski

Ovipal

Version du 20 avril 2015



20/04/2015
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 762 autres membres