. . . . OVIPAL - OBSERVATOIRE DE LA VIE POLITIQUE EN ALSACE . . . .

.       .   . . OVIPAL - OBSERVATOIRE DE LA VIE POLITIQUE EN ALSACE . . . .

Un étiage déjà élevé pour le FN freine-t-il sa progression ?

Les données qui suivent concernent les communes du 67 qui ont le plus voté pour le FN aux élections régionales de 2004 et de 2015.

Elles permettent de répondre à plusieurs questions, concernant notamment l’évolution, dans ces communes, des voix du Front national entre les élections régionales de 2004 et celles de 2015.

La question sous-jacente consistait à se demander si un étiage déjà élevé de voix pour le FN, pour des communes qui étaient déjà « en avance » de ce point de vue, constituait un frein pour la progression de ce parti dans l’électorat.

La réponse est négative : un score déjà élevé débouche sur une capacité de progression encore très importante.

Ce constat s’appuie sur l’analyse de la progression des voix réelles et non des pourcentages (encore que cette dernière donnée confirme la plupart du temps ce constat).

 

Les quatre questions posées sont les suivantes. Quatre tableaux accompagnés de commentaires permettent d’y répondre, au moins en partie.

1 - Quelles étaient les 36 communes qui votaient le plus pour le FN en 2004 ?

2 - Comment les 36 communes qui votaient le plus pour le FN en 2004 ont-elles évolué en 2015 (notamment en nombre de voix réelles) ?

3 - Quelles sont les 20 communes qui votent le plus pour le FN en 2015 ?

4 – Quelle progression ont connues les 20 communes qui ont votée le plus FN en 2015, depuis 2004 ?

 

TABLEAU 1

Quelles étaient les 36 communes qui votaient le plus pour le FN en 2004 ?

 

Rang

CANTON

Canton 2004/canton 2015*

Bureau de vote

%  FN R2-2004

voix FN R2-2004

1

Niederbronn-les-bains/Reichshoffen

Uttenhoffen

51,02

50

2

Sarre-Union/Ingwiller

Bissert

50,79

32

3

Drulingen/Ingwiller

Kirrberg

43,13

44

4

Wasselonne/Saverne

Cosswiller

42,96

55

5

Niederbronn-les-bains/Reichshoffen

Kindwiller

40

110

6

Drulingen/Ingwiller

Asswiller

39,65

46

7

Hochfelden/Bouxwiller

Issenhausen

39,53

17

8

Sarre-Union/Ingwiller

Schopperten

37,75

57

9

Sarre-Union/Ingwiller

Lorentzen

37,38

40

10

Bouxwiller/Ingwiller

Obersoultzbach

37,26

79

11

Wasselonne/Molsheim

Flexbourg

36,89

38

12

Brumath

Kurtzenhouse

36,54

152

13

Marckolsheim/Sélestat

Richtolsheim

36,52

61

14

Marmoutier/Saverne

Hengwiller

35,86

33

15

Marckolsheim/Reichshoffen

Bootzheim

35,44

67

16

Schirmeck/Mutzig

Blancherupt

35,29

12

17

Brumath

Bietlenheim

35,19

38

18

Saales/Mutzig

Saulxures

34,72

83

19

Niederbronn-les-bains/Reichshoffen

Uhrwiller

34,63

116

20

Haguenau

Dauendorf

34,6

208

21

Drulingen/Ingwiller

Eywiller

34,54

19

22

Bouxwiller/Ingwiller

Weinbourg

34,51

78

23

La petite pierre/Ingwiller

Lohr

34,48

80

24

Bischwiller

Stattmatten

34,38

76

25

La petite pierre/Ingwiller

Puberg

34,26

49

26

Sarre-Union/Ingwiller

Sarrewerden

34,09

135

27

Marmoutier/Saverne

Crastatt

34

34

28

Niederbronn-les-bains/Reichshoffen

Oberbronn

33,94

204

29

Strasbourg 5/4

E m Schwilgé 508/408

33,92

212

30

Niederbronn-les-bains/Reichshoffen

Rothbach

33,63

75

31

Niederbronn-les-bains/Reichshoffen

Offwiller

33,41

142

32

Seltz/Wissembourg

Croettwiller

33,33

23

33

Niederbronn-les-bains/Reichshoffen

Dambach

33,12

102

34

Haguenau

Batzendorf

33,09

139

35

Sélestat

Dieffensthal

33,07

43

36

Niederbronn-les-bains/Reichshoffen

Mertzwiller

33

418

Total

Ensemble

Ensemble

 

3167

 

* Les cantons ont changé entre ces deux dates (2004/2015)

 

Commentaire :

  • Seules deux communes dépassent 50% et cinq dépassent 40%. Les autres font entre 33% et 40%.
  • Il s’agit plutôt de petites communes (entre 200 et 1200 électeurs pour la majorité d’entre elles), situées pour l’essentiel en Alsace du Nord.
  • Le seul bureau de vote urbain se trouve à Strasbourg, dans un quartier populaire.

 

TABLEAU 2 :

2 - Comment les 36 communes qui votaient le plus pour le FN en 2004 ont-elles évolué en 2015 (notamment en nombre de voix réelles) ?

(Deuxième tour des régionales 2004 : « R2-2004 » et deuxième tour des régionales 2015 : « R2-2015 »)

 

 

Rang

CANTON

Bureau de vote

%  FN R2-2004

%  FN R2-2015

voix FN R2-2004

voix FN R2-2015

FN

Bat

Richert

 voix en  +

+

Augmentation en pourcentage

1

Niederbronn-les-bains/Reichshoffen

Uttenhoffen

51,02

46,55

50

54

O

4

8%

2

Sarre-Union/Ingwiller

Bissert

50,79

54,67

32

41

O

9

28%

3

Drulingen/Ingwiller

Kirrberg

43,13

37,63

44

35

N

-9

-20%

4

Wasselonne/Saverne

Cosswiller

42,96

35,24

55

111

N

56

102%

5

Niederbronn-les-bains/Reichshoffen

Kindwiller

40

56,29

110

170

O

60

55%

6

Drulingen/Ingwiller

Asswiller

39,65

47,20

46

59

N

13

28%

7

Hochfelden/Bouxwiller

Issenhausen

39,53

44,44

17

28

N

11

65%

8

Sarre-Union/Ingwiller

Schopperten

37,75

41,62

57

82

N

25

44%

9

Sarre-Union/Ingwiller

Lorentzen

37,38

47,24

40

60

N

20

50%

10

Bouxwiller/Ingwiller

Obersoultzbach

37,26

41,15

79

100

N

21

27%

11

Wasselonne/Molsheim

Flexbourg

36,89

33,58

38

91

N

53

139%

12

Brumath

Kurtzenhouse

36,54

45,59

152

222

O

70

46%

13

Marckolsheim/Sélestat

Richtolsheim

36,52

50,70

61

72

O

11

18%

14

Marmoutier/Saverne

Hengwiller

35,86

51,40

33

55

O

22

67%

15

Marckolsheim/Reichshoffen

Bootzheim

35,44

45,30

67

130

N

63

94%

16

Schirmeck/Mutzig

Blancherupt

35,29

32,35

12

11

N

-1

-8%

17

Brumath

Bietlenheim

35,19

52,55

38

72

O

34

89%

18

Saales/Mutzig

Saulxures

34,72

52,75

83

115

O

32

39%

19

Niederbronn-les-bains/Reichshoffen

Uhrwiller

34,63

47,49

116

180

N

64

55%

20

Haguenau

Dauendorf

34,6

43,27

208

302

N

94

45%

21

Drulingen/Ingwiller

Eywiller

34,54

31,21

19

44

N

25

132%

22

Bouxwiller/Ingwiller

Weinbourg

34,51

39,50

78

94

N

16

21%

23

La petite pierre/Ingwiller

Lohr

34,48

39,02

80

96

N

16

20%

24

Bischwiller

Stattmatten

34,38

49,22

76

127

O

51

67%

25

La petite pierre/Ingwiller

Puberg

34,26

40,63

49

65

N

16

33%

26

Sarre-Union/Ingwiller

Sarrewerden

34,09

35,29

135

150

N

15

11%

27

Marmoutier/Saverne

Crastatt

34

43,33

34

52

N

18

53%

28

Niederbronn-les-bains/Reichshoffen

Oberbronn

33,94

48,68

204

332

O

128

63%

29

Strasbourg 5/4

E m Schwilgé 508/408

33,92

32,11

212

193

N

-19

-9%

30

Niederbronn-les-bains/Reichshoffen

Rothbach

33,63

42,49

75

99

N

24

32%

31

Niederbronn-les-bains/Reichshoffen

Offwiller

33,41

44,90

142

198

N

56

39%

32

Seltz/Wissembourg

Croettwiller

33,33

35

23

28

N

5

22%

33

Niederbronn-les-bains/Reichshoffen

Dambach

33,12

45,17

102

159

N

57

56%

34

Haguenau

Batzendorf

33,09

39,77

139

210

N

71

51%

35

Sélestat

Dieffensthal

33,07

52,48

43

74

O

31

72%

36

Niederbronn-les-bains/Reichshoffen

Mertzwiller

33

40,56

418

546

N

128

31%

Total

Ensemble

Ensemble

 

 

3167

4457

 

1290

41 %

 

Commentaire :

  • 33 communes sur les 36 ont confirmé leur vote massif pour le FN.
  • Ces 33 communes ont enregistré une forte progression (en moyenne 40% de progression), même en tenant compte de l’évolution de la démographie électorale qui est en moyenne de + 10%).
  • On enregistre dans certains cas un doublement des voix.
  • La progression de ces communes est indépendante du rang de départ ou de la taille de la commune.
  • Le seul bureau de vote urbain connaît plutôt un recul du vote FN.
  • Le FN dépasse Philippe Richert  dans un tiers de ces communes.

 

TABLEAU 3 :

Quelles sont les 20 communes qui votent le plus pour le FN en 2015 ?

(Deuxième tour des régionales 2004 : « R2-2004 » et deuxième tour des régionales 2015 : « R2-2015 »)

 

Rang

2015

CANTON

Bureau de vote

%  FN R2-2015

voix FN R2-2015

FN Bat Richert

 1

Niederbronn-les-bains/Reichshoffen

Kindwiller

56,29

170

O

 2

Bischwiller

Dalhunden

55,90

256

O

 3

Sarre-Union/Ingwiller

Bissert

54,67

41

O

 4

Ingwiller/Drulingen

Bust

54,21

116

O

 5

Bischwiller

Fort-Louis

54,13

59

O

 6

Ingwiller/Drulingen

Thal-Drulingen

53,01

44

O

 7

Saales/Mutzig

Saulxures

52,75

115

O

 8

Brumath

Bietlenheim

52,55

72

O

 9

Sélestat

Dieffensthal

52,48

74

O

 10

Ingwiller

Dehlingen

52,43

97

O

 11

Marmoutier/Saverne

Hengwiller

51,40

55

O

 12

Reichshoffen

Zinswiller

50,73

174

O

 13

Mutzig

Bourg-Bruche

50,73

104

O

 14

Marckolsheim/Sélestat

Richtolsheim

50,70

72

O

 15

Sélestat/Marckolsheim

Ohnenheim

50,11

230

O

 16

Ingwiller/Drulingen

Goerlingen

49,62

66

O

 17

Bischwiller

Stattmatten

49,22

127

O

 18

Saverne

Maennolsheim

49,17

49

O

 19

Wissembourg/Soultz sous forêts

Keffenach

49,09

54

O

 20

Niederbronn-les-bains/Reichshoffen

Oberbronn

48,68

332

O

 

Commentaire :

  • 15 communes dépassent les 50% de vote FN.
  • Il s’agit de petites communes (entre 300 et 1200 électeurs).
  • Ces communes se situent pour l’essentiel en Alsace du Nord.
  • Dans les 20 communes concernées le FN passe devant Philippe Richert

 

Tableau 4 :

Quelle progression ont connu les 20 communes qui ont voté le plus FN en 2015, depuis 2004 ?

 

 

Rang 2004

Rang

2015

CANTON

Bureau de vote

%  FN R2-2004

%  FN R2-2015

voix FN

R2-2004

voix FN

R2-2015

voix en +

Augmentation en

pourcentage

5

1

Niederbronn-les-bains/Reichshoffen

Kindwiller

40

56,29

110

170

60

55%

 

2

Bischwiller

Dalhunden

31,92 

55,90

113 

256

143

127%

2

3

Sarre-Union/Ingwiller

Bissert

50,79

54,67

32

41

9

28%

 

4

Ingwiller/Drulingen

Bust

32,38 

54,21

68 

116

48

71%

 

5

Bischwiller

Fort-Louis

21,83 

54,13

19 

59

40

211%

 

6

Ingwiller/Drulingen

Thal-Drulingen

21,73 

53,01

15 

44

29

193%

18

7

Saales/Mutzig

Saulxures

34,72

52,75

83

115

32

39%

17

8

Brumath

Bietlenheim

35,19

52,55

38

72

34

89%

35

9

Sélestat

Dieffensthal

33,07

52,48

43

74

31

72%

 

10

Ingwiller

Dehlingen

27,89 

52,43

41 

97

56

137%

14

11

Marmoutier/Saverne

Hengwiller

35,86

51,40

33

55

22

67%

 

12

Reichshoffen

Zinswiller

32,33 

50,73

107 

174

67

63%

 

13

Mutzig

Bourg-Bruche

27,80 

50,73

62 

104

42

68%

13

14

Marckolsheim/Sélestat

Richtolsheim

36,52

50,70

61

72

11

18%

 

15

Sélestat/Marckolsheim

Ohnenheim

31,86 

50,11

116 

230

114

98%

 

16

Ingwiller/Drulingen

Goerlingen

31,25 

49,62

35 

66

31

89%

24

17

Bischwiller

Stattmatten

34,38

49,22

76

127

51

67%

 

18

Saverne

Maennolsheim

26,37 

49,17

24 

49

25

104%

 

19

Wissembourg/Soultz sous forêts

Keffenach

24,03 

49,09

25 

54

29

116%

28

20

Niederbronn-les-bains/Reichshoffen

Oberbronn

33,94

48,68

204

332

128

63%

 

Commentaire :

Plus de la moitié d’entre elles étaient dans le « top 36 » en 2004

Celles qui n’y étaient pas ont connu une très forte progression (entre 100 et 200 %)

Aucune de ces communes n’a régressé par rapport à 2004



03/01/2016
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 762 autres membres