. . . . OVIPAL - OBSERVATOIRE DE LA VIE POLITIQUE EN ALSACE . . . .

.       .   . . OVIPAL - OBSERVATOIRE DE LA VIE POLITIQUE EN ALSACE . . . .

Un mois en Alsace - La lettre mensuelle de Jean de Miscault - n° 38

UN MOIS EN ALSACE        Février 2014//38

Chronique mensuelle 100% Alsace.    Vous pouvez la lire, la garder, l’encadrer, la jeter, ou l’envoyer à vos amis(e)s.

 

 

Médaille. Ah, si Daniel Cohn-Bendit avait pu prendre connaissance du rapport de l’Association Européenne des Jeunes Entrepreneurs avant de faire sa chronique sur Europe  1… Il se serait souvenu que « les promesses de la construction européenne sont la séparation des pouvoirs, la pluralité  géographique, culturelle et politique », il aurait appris que le coût du Parlement Européen à Strasbourg est de 52 M € par an, et non pas 200 ou 169 M €, il aurait découvert que « Strasbourg n’est pas le problème mais la solution » et qu’ « attaquer Strasbourg, c’est faire le jeu des europhobes »… et du coup il aurait reçu la médaille d’honneur de Strasbourg. Mais bon, il parait qu’il sen fout…

 

//Bretons. Où l’on reparle de régionaliser l’écotaxe… Ce serait « une façon de responsabiliser les territoires » a déclaré Frédéric Cuvillier, le ministre délégué aux transports. Ceux qui l’appliquent perçoivent les recettes. Ceux qui ne l’appliquent pas ne perçoivent pas les recettes. Une remarque : c’est exactement ce qu’avait demandé l’Alsace, il y a près de 10 ans (!!!). Une question : les élus bretons seront-ils toujours contre l’écotaxe ? // Reconfiguré. Le même Frédéric Cuvillier vient de publier l’appel d’offres pour la construction du GCO « reconfiguré » avec « une réduction des emprises foncières » et la définition de « perspectives claires pour l’aménagement de l’A 35. » Donc on construit le GCO et on fait des études pour l’A 35. Trois ans d’attente pour arriver à ça… mais l’histoire est-elle finie ? // Inversion. La courbe du chômage s’est inversée en Alsace : 286 chômeurs de moins en janvier. Est-ce une hirondelle qui ne fait pas le printemps ? Est-ce l’annonce durable d’une reprise économique tant attendue ? Est-ce la préfiguration de ce que François Hollande avait annoncé pour la France à la fin de 2013 ? Réponse aux prochains numéros.

 

 // Etoiles. Le guide Michelin 2014 a rendu son verdict. Et l’Alsace s’en tire plutôt très bien : deux nouveaux deux-étoiles sur six  (le Chambard, à Kaysersberg, et Il Cortile, à Mulhouse) et un nouveau une-étoile (le 1741, à Strasbourg). En revanche, Philippe Bohrer, à Rouffach, perd la sienne.

 

 

Lettre éditée par Jean de Miscault - Conseil en communication éditoriale – Donnez-moi l’adresse de vos ami(e)s sur jeandemiscault@gmail.com  - 06 10 31 43 82



18/03/2014
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 762 autres membres