. . . . OVIPAL - OBSERVATOIRE DE LA VIE POLITIQUE EN ALSACE . . . .

.       .   . . OVIPAL - OBSERVATOIRE DE LA VIE POLITIQUE EN ALSACE . . . .

Vote communautaire, spécificité du vote Elkouby, limite des candidatures citoyennes : les passionnants constats du premier tour

Les enseignements de ce premier tour sont particulièrement intéressants, abstention, vote communautaire et éloignement vis à vis du PS parmi les français issus de l’immigration, compensation de la perte des voix socialistes par une percée spécifique de Monsieur Elkouby dans des quartiers traditionnellement à droite (Palais des fêtes et Contades notamment), montée du vote citoyen uniquement dans les petites classes moyennes du centre ville.

 

La circonscription Strasbourg 1 est très diversifiée sociologiquement. A l’Est (Orangerie) des quartiers aisés, à l’Ouest des quartiers populaires (Hautepierre, l’Elsau), au centre… le centre-ville.

 

Pour mieux saisir cette diversité à la fois sociologique et électorale, on propose ici trois regroupements de bureaux de vote, présumés homogènes socialement.

 

On distinguera donc

 

Le quartier Palais des fêtes-Contades, en ayant en tête la forte présence de la communauté juive, autour de la grande synagogue, qui est centrale dans ce quartier.

Les bureaux de vote concernés sont ici les suivants (6511 électeurs inscrits) :

 

0414 - E.N.G.E.E.S

0417 - Palais des Fêtes

0418 - Palais des Fêtes

0419 - Palais des Fêtes

0421 - Lycée Kléber

0422 - Lycée Kléber

 

 

Le quartier Hautepierre, notamment les bureaux de vote les plus à l’Ouest, en ayant en tête la forte présence de français issus de l’immigration, notamment musulmane.

Les bureaux de vote concernés sont ici les suivants (4630 électeurs inscrits) :

 

0311 - Ecole élémentaire Catherine

0312 - Ecole élémentaire Brigitte

0314 - Ecole élémentaire Karine 1

0315 - Ecole élémentaire Jacqueline

 

Le quartier centre ville, représentés par les bureaux de vote suivants :

 

0102 - Ecole maternelle Louis Pasteur

0103 - Hôtel de Ville

0104 - Hôtel de Ville

0105 - Ecole maternelle du Finkwiller

0106 - Lycée Professionnel Charles Frey

0107 - Ecole élémentaire Saint-Thomas

 

 

Voici le tableau des résultats obtenus au premier tour des législatives partielles 2016 par les différents candidats :

 

 

 

 

1er tour –Ensemble de la circonscription

Palais des fêtes/Contades

Centre ville

Hautepierre ouest

Didelot

10

6

9

15

D’Andlau

6

7

8

2

Py

8

9

7

4

Robert

19

22

17

18

Elkouby

30

36

29

23

Baumert

9

8

12

4

Gerber

4

3

7

1

Mobasher

1

1

1

1

Ratcliffe

4

3

4

3

Faivre UL

4

3

3

3

Yozgat

3

-

-

18

Keltoumi

1

-

-

5

Abstention

77

72

75

89

 

 

Trois remarques s’imposent immédiatement.

 

La première concerne l’affaiblissement du vote socialiste dans le quartier Hautepierre ouest, où Elkouby fait moins que sa moyenne dans la circonscription, dans un quartier pourtant traditionnellement favorable à la gauche. Cette perte n’est pas compensée par un apport de voix aux autres candidatures de gauche ou « citoyenne ». Par contre on constate l’émergence d’un vote puissant en faveur de candidat « communautaire (18 points pour Yozgat). Voir à ce sujet l’article « Y a-t-il eu un vote communautaire" ? Cela confirme une tendance déjà observée dans ces colonnes au moment des municipales 2014, qui avaient vu le retrait des voix des français issus de l’immigration en défaveur du PS.

 

 

La deuxième remarque concerne la force du FN les quartiers populaires, au point que les scores élevés du FN correspondent souvent, dans un curieux vis-à-vis, à des scores élevés pour les candidatures communautaires, comme le montre le tableau suivant où l’on met en rapport les scores les plus élevés des deux candidatures (en pourcentage des exprimés) :

 

FN

Candidature communautaire

Ensemble

 0315 - Ecole élémentaire Jacqueline

19

25

44

 0314 - Ecole élémentaire Karine 1

12

27

39

 0211 - Ecole Erckmann Chatrian

27

12

39

 0214 - Ecole élémentaire Léonard de Vinci

11

27

38

 0301 - Ecole maternelle Gustave Stoskopf

25

12

37

 0311 - Ecole élémentaire Catherine

15

22

37

 0302 - Gymnase de l' école élémentaire Eléonore

16

19

35

 

 

La troisième remarque concerne le score très important obtenu par Elkouby dans le quartier Palais des fêtes-Contades, bien au delà de sa moyenne dans la circonscription. Ceci est d’autant plus remarquable que, sur les mêmes bureaux de vote, à la fois aux présidentielles de 2012 et aux municipales de 2014, la droite l’emportait très largement sur la gauche (Madame Keller a fait 38% au premier tour, pour 31% à Ries et 53% au second pour 43% à Ries, et Sarkozy l’a emporté haut la main au deuxième tour). On constate donc ici une inversion du rapport gauche droite avec la candidature d’Elkouby, celui-ci compensant la perte des voix dans les quartiers populaires par un large surcroit de voix dans le quartier Palais des fêtes-Contades.

 

Trois quartiers distincts sociologiquement

 

Au delà de ces trois remarques, on proposera, pour distinguer la spécificité électorales de ces quartiers, un regroupement du choix des électeurs entre :

 

  • Choix pour des partis traditionnels de gouvernement (ici PS, LR, UDI, Verts, que l’on amalgame pour l’occasion) EN BLEU SUR LE GRAPHIQUE

 

  • Choix pour des candidatures se présentant comme « citoyenne », quelque soit l’éventuelle sensibilité politique (ici D’Andlau, Mobasher et Gerber) EN JAUNE CLAIR SUR LE GRAPHIQUE

 

  • Choix pour des candidatures « radicales » (on amalgame ici le FN et le PC) EN ROUGE SUR LE GRAPHIQUE

 

  • Choix pour une candidature « communautaire » (avec notamment Yozgat et Keltoumi – voir ici  pour justifier cette qualification pour Keltoumi) EN NOIR SUR LE GRAPHIQUE

 

Ce regroupement permet une distinction très claire entre les trois quartiers, comme le montre le tableau suivant :

 

 

Candidature…

1er tour –Ensemble de la circonscription

Palais des fêtes/Contades

Centre ville

Hautepierre ouest

« radicale »

14

9

13

18

« citoyenne »

11

11

16

4

« traditionnelle »

57

67

40

45

« communautaire »

4

-

-

23

Abstention

77

72

75

89

 

 

IMG_6876.jpg

 

 

Il apparaît clairement que :

 

  • Le quartier Hautepierre témoigne électoralement d’une véritable sécession, se confiant à la radicalité et au communautarisme, dans un contexte de forte abstention.

 

 Capture d’écran 2016-05-27 à 12.13.30.png

 

 

  • Le centre ville est le plus en rupture avec les partis traditionnels et investissant le plus dans la démarche « citoyenne »

 

 Capture d’écran 2016-05-27 à 12.14.14.png

 

 

 

  • Le quartier Palais des fêtes-Contades se comportant comme le plus « légitimiste »

 

Capture d’écran 2016-05-27 à 12.14.58.png

 

 

Une analyse plus fouillée permettrait de faire l’hypothèse selon laquelle

 

  • Le quartier Hautepierre est bien un quartier populaire, très abstentionniste avec un face à face entre une radicalité politique et une affirmation communautaire.

 

  • Le centre ville est un quartier de petite classe moyenne jeune et moderniste, recherchant de nouvelles formes d’expression politique.

 

  • Le quartier Palais des fêtes-Contades est un quartier de classes moyennes, plus légitimiste et gardant sa confiance à la fois dans le processus électoral et dans les partis traditionnels.

 

 

 

Philippe Breton

Ovipal

27 mai 2016



27/05/2016
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 763 autres membres