. . . . OVIPAL - OBSERVATOIRE DE LA VIE POLITIQUE EN ALSACE . . . .

.       .   . . OVIPAL - OBSERVATOIRE DE LA VIE POLITIQUE EN ALSACE . . . .

L’Alsace, la Lorraine, et la Champagne-Ardenne : trois régions de droite

 

L’orientation électorale d’une éventuelle grande région Alsace-Lorraine-Champagne-Ardenne est nettement à droite. Au second tour de l’Election Présidentielle de 2012, Nicolas Sarkozy a obtenu 56 % des voix dans l’ensemble. François Hollande n’a eu la majorité des voix qu’en Meurthe-et-Moselle et dans les Ardennes.

 

Par ailleurs, des méthodes avancées en Statistique Exploratoire (Classifications Hiérarchiques notamment) permettent d’agréger dans un même  « cluster »  des communes ayant une répartition (les %) des voix des différents candidats proches. Les pourcentages sont le nombre de voix rapporté aux inscrits.

 

Un résultat est une typologie à quatre « clusters ». La  carte ci-dessous permet de localiser les zones de force des différents candidats.

 

carte-ConvertImage.jpg

 

 

Le cluster « Le Pen-Sarkozy2 »  rassemble les communes dont les écarts à la moyenne  les plus élevés sont celui de Marine Le Pen (23 % des voix dans le cluster contre 18 % dans la grande région) et celui de Sarkozy au deuxième tour.

 

 

Cluster « Le Pen-Sarkozy2 »

% dans la grande région

% dans le cluster de communes

nombre de voix

LE PEN

18

23

700276

2-SARKOZY

42

44

1607730

 

de même :

Cluster « Sarkozy-Bayrou»

% dans la grande région

% dans le cluster de communes

nombre de voix

2-SARKOZY

42

54

1607730

SARKOZY

22

30

862918

BAYROU

8

10

297086

 

Cluster «  Abstentions-Hollande»

% dans la grande région

% dans le cluster de communes

nombre de voix

1-Abstentions-nuls[1]

22

26

840299

HOLLANDE

18

21

702093

2-HOLLANDE

33

36

1268060

 

 

Enfin

cluster « Hollande-Mélenchon »

% dans la grande région

% dans le cluster de communes

nombre de voix

2-HOLLANDE

33

41

1268060

HOLLANDE

18

23

702093

MÉLENCHON

7

10

268120

 

 

           

Les zones de force du Front national sont constituées principalement de communes rurales. Les zones de force de Nicolas Sarkozy se situent principalement en Alsace et dans la Marne. Le cluster «  Abstentions-Hollande»  rassemble principalement des zones urbaines (Strasbourg, Colmar, Metz, Nancy, Reims etc…). Le cluster « Hollande-Mélenchon »se situe principalement dans le nord des Ardennes ainsi que dans le bassin sidérurgique (nord de la Meurthe-et-Moselle et au nord-ouest de la Moselle).

 
Bernard Schwengler , Jean-Paul Villette (OVIPAL) et Eliane Propeck-Zimmermann (Université de Strasbourg)
Version du 25 novembre 2014

[1] Est notée « % abstentions-nuls »  la différence « inscrits – exprimés » rapportée aux inscrit. Un choix a été fait de considérer l’abstention comme un vote particulier.

 



25/11/2014
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 763 autres membres