. . . . OVIPAL - OBSERVATOIRE DE LA VIE POLITIQUE EN ALSACE . . . .

.       .   . . OVIPAL - OBSERVATOIRE DE LA VIE POLITIQUE EN ALSACE . . . .

Fidélités, ralliements, défections. Du premier au second tour des élections municipales à Strasbourg

 

 

Reconstruire des comportements individuels (ici les électeurs) à partir de de données agrégées (les résultats par bureaux de votes) et un problème difficile et d’une grande complexité.

 

La méthode d’estimation mise en oeuvre ici est la suivante. En notant A1 le tableau des résultats en voix par bureau lors du premier tour et A2 tableau des résultats du second tour des élections municipales , il s’agit d’estimer la matrice de transition T ( coefficients devant être positifs ou nuls, la somme d’une ligne devant être égale à 1 ( 100%)).

 

Des arguments quadratiques conduisent au problème d’optimisation

 

 

 

Résultats :

 

Est-ce que c’est fiable ? Plus ou moins. Si les taux de report étaient identiques dans chaque bureau de vote, le résultat serait exact. Evidemment, ces taux sont différents, il ne s’agit donc que d’estimations. La ligne autres 1 ( autres listes du 1er tour) n’est pas fiable du tout, les effectifs étant trop petits, les autres lignes sont plus robustes .

 

Qualitativement, c’est très net :

 

 

La liste Trautmann a un taux de fidélité faible ( 63% deux électeurs sur 3) , rallie des abstentionnistes mais subit des défections en faveur de Barseghian 2.

 

La liste Barseghian a un taux de fidélité de 100%, ne subit aucune défection et bénéficie du ralliemement d’un électeur de Trautmann sur 3 et de quelques abstentionnistes

 

La liste fusion LREM-LR a des taux de fidélité très élevés ( 98 et 94% : presque tous les électeurs du premier tour se sont bien reportés) avec une petite défection de l’électorat Fontanel 1 vers Barseghian2 Le résultat le plus net est que la liste Fontanel +Vetter 2 ne rallie personne.

 

 

Enfin on ne perdra pas de vue que de l’abstention massive résulte que la liste Barseghian arrivée en tête, avec 21592 voix sur 143 638 inscrits représente certes 42% des exprimés mais aussi 15% des inscrits.

 

La victoire des verts , c’est, dit avec la vulgarité d’un statisticien, 1 électeur sur 7. C’est plus que les autres.

 

Jean-Paul Villette

ovipal

6 juillet 2020

 

 

 

 



06/07/2020
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 848 autres membres