. . . . OVIPAL - OBSERVATOIRE DE LA VIE POLITIQUE EN ALSACE . . . .

.       .   . . OVIPAL - OBSERVATOIRE DE LA VIE POLITIQUE EN ALSACE . . . .

Opinions et Débats

 

 

Le retour du couteau en Occident

 

Philippe Breton

 

Jusqu'à il y a encore 5 ans, le port et l'usage du couteau avait pratiquement disparu en Europe occidentale. Les agressions au couteau sont aujourd'hui de plus en plus nombreuses et elles font de plus en plus de

victimes (lire la suite ici).

 

 

Moralisme et chasse à l'homme : le cas Depardieu

 

 Philippe Breton

 

Gérard Depardieu a tenu des propos grivois, on peut le dire assez odieux. La ministre de la culture souhaite lui retirer sa légion d'honneur. Mais ne faut-il pas regarder de plus près dans cette affaire pour éviter que le moralisme ne conduise à la chasse à l'homme ? (lire la suite ici)

 

 

 

 

« Et si l'émeute avaient un sens ? » Suite sous la forme d'une contribution personnelle au débat ouvert par cet article

 

Philippe Breton

 

L'article que j'ai publié récemment sous le titre « Et si les émeutes avaient un sens ? »  a suscité plusieurs commentaires, que je reproduis à la fin de ce texte. Il a donc ouvert un débat dans lequel je m'inscrit ici en retour. Au delà du dialogue qui s'instaure ici, entre auteur et lecteurs du modeste site de l'ovipal, je suis persuadé que les interrogations qui le fondent sont partagées par de nombreuses personnes (lire la suite ici)

 

 

Et si l'émeute avait un sens ?

 Philippe Breton

 

La doxa qui s'est finalement installée, comme cadre explicatif convenu des émeutes, est celle d'une poussée de violence de nature délinquante, dont les auteurs, essentiellement français, seraient « des jeunes ». Et si l'affaire était toute autre ? Et, si, par exemple, pour ceux qui les commettent, leurs actes étaient légitimes, au sein de l'horizon dans lequel ils se situent, où le « devoir de vengeance » est une obligation centrale au sein du système de coordonnées culturelles en sécession par rapport à toute possibilité d'intégration ? (Lire la suite ici)

 

 

 L’absence d’une gauche patriotique, maillon faible de la politique française - Contribution aux débats sur les émeutes et l'immigration

 

 Philippe Breton

 

Il n’existe à ma connaissance, sur l’échiquier politique français, aucun mouvement d’importance qui revendique à la fois une claire appartenance à la gauche et qui assume une attitude patriote sur tous les sujets qui appellent ce positionnement. La doxa du moment considère d’ailleurs que les deux termes sont incompatibles (lire la suite ici)

 

 

 

Violence verbale et recul de l'esprit de finesse au Parlement

 

Philippe Breton

 

La violence verbale, à l'Assemblée comme dans la société semble aujourd'hui devenue la norme, au détriment du mot d'esprit et de l'humour qui ont pourtant joué dans l'histoire un rôle pacificateur. Signe d'une société qui s'ensauvage ?(lire la suite ici)

 

 

L'homme est-il le sexe faible ?

 

L'actualité est régulièrement ponctuée par le rappel des nombreuses inégalités que subissent les femmes, comme par exemple le fait qu'elles gagnent moins, en moyenne que les hommes, où sur le sujet des violences qu'elles subissent. Mais, en matière de discriminations, s'intéresse-t-on aussi à celles que subissent les hommes ? Elles sont pourtant nombreuses (lire la suite ici).

 

Philippe Breton

 

La casserole, où quand le bruit remplace la parole

 

La cuisine, et tout ce qui s'y rapporte, joue parfois un rôle important dans le débat politique. La casserole a une longue histoire, mais le principe n'a pas changé depuis son invention. C'est d'abord un contenant, un récipient, ouvert ou fermé. Mais il a aussi d'autres usages. La casserole fait une bonne arme dans la guerre des ménages. Elle l'est aussi dans manifestation politique (lire la suite ici).

 

 

La sécheresse, ou comment s'adapter à l'inévitable

 

La sécheresse actuelle nous amène à plusieurs réflexions, sur la distinction entre météorologie et climat, mais aussi notre nécessaire adaptation à une météo moins favorable sur le court et moyen terme, et sur laquelle nous n'avons aucune prise (lire la suite ici).

 

 

 

Oradour, ou le réveil des vieux démons

 

La mort de ce grand témoin et grand homme, que fut Robert Hébras, le dernier survivant du massacre d'Oradour, a réveillé, un peu, la question de la présence d'Alsaciens parmi les bourreaux du village martyr. Les médias réactivent, à cette occasion une représentation faussée de l'Alsace (lire la suite ici)

 

 

 

Comment transformer un écrivain en cible à abattre : à propos du débat sur Michel Houellebecq

 

L'écrivain a été cette semaine la cible de violentes attaques pour des propos tenus dans une revue politique, propos supposés « racistes ». Il est même l'objet d'une plainte en justice, déposée par le recteur de la Grande Mosquée de Paris. Ces attaques me paraissent injustes (au sens aussi d'injustifiées) et irresponsables. Elles le désignent comme une cible à abattre, au sens propre comme au sens figuré (lire la suite ici)

 

 

Rallumez les lampadaires !

 

La crise de l'énergie va avoir de multiples conséquences dans notre vie quotidienne, qu'il va bien falloir, pour la plupart, assumer. L'une d'entre elles est la tentation de diminuer, parfois drastiquement l'éclairage urbain. Mais est-ce vraiment une bonne idée ? (lire la suite ici)

 

 

Canicules et récits médiatiques

 

La réalité de la canicule a été entourée d'un récit médiatique qui, comme dans bien d'autres domaines, fait démarrer l'Histoire au présent, par choix, inculture ou idéologie... (lire la suite ici)

 

 

 

 

L'extension du domaine du racisme selon Madame Rama Yade

 

Le sens du mot racisme a connu au fil du temps une certaine évolution. Etape par étape, la notion initiale, attachée à la race, a fini par englober la notion de xénophobie et à s'attacher à la culture. Aujourd'hui elle ne renvoie plus à un comportement mais à une assignation identitaire : seuls les dominants, selon Rama Yade peuvent être racistes. A tout vouloir dire, à se remplir à ras bord d'idéologie, le mot ne veut plus rien dire, et c'est dommage car nous en avons bien besoin. (Cliquez ici pour lire la suite)

 

 

 

Le seul chiffre important dans la crise du coronavirus est celui de l'abstentionnisme vaccinal

 

L'abstention vaccinale semble avoir de beaux jours devant elle. Curieusement, une partie de ceux qui s'abstiennent aux élections, sont aussi, probablement des abstentionnistes vaccinaux. Belle piste de réflexion ! Le sécessionnisme, concept très englobant et fente sociale à très grande portée, est bien la grande maladie des temps modernes. Si le nombre des abstentionnistes vaccinaux s'avérait trop important, le risque serait grand que la crise s'éternise.... Cliquez ici pour lire la suite

 

Capture d’écran 2021-03-29 à 12.14.24.png

 

 

 

 Racisme et islamophobie : tout confondre ne résout rien

 

La campagne actuelle de la Ville de Strasbourg contre les « discriminations raciales » soulève de nombreuses interrogations. Globalement le problème vient de ce qu'elle met sur le même niveau, racisme, antisémitisme d'une part, et « islamophobie » d'autre part. Un tel amalgame est à la fois une confusion des genres contre productive et l'acceptation d'un prosélytisme religieux, le tout défendu au nom et avec l'argent d'une collectivité publique. (Cliquez ici pour lire la suite)

 

Capture d’écran 2021-03-29 à 12.18.50.png

 

 

 

 

 

 

La démocratie permet-elle vraiment de lutter contre les crises sanitaires ?

 

Les démocraties rencontrent trois obstacles structurels dans leur lutte contre l'épidémie de Covid-19 : la difficulté à déployer une véritable culture opérationnelle, l'impossibilité de prioriser, même provisoirement, le champ du sanitaire, l'individualisme et le fractionnement social qui paralysent la mobilisation collective. Les morts du covid seraient-ils le prix à payer pour le maintien de la démocratie ? Cliquez ici pour lire la suite...

 

 

 

Cette article reprend l'intervention faite le 29 janvier 2021 au Forum Européen de bioéthique : 

https://www.forumeuropeendebioethique.eu/Programme/enjeux-ethiques-des-decisions-politiques/

 

 

Capture d’écran 2021-01-31 à 18.59.12.png

 

 

La Lune est creuse : fausses informations et sécession sociale

 

Se concentrer, comme on le fait trop aujourd'hui, sur le rôle des réseaux sociaux, dispense de se poser deux questions simples. Y a-t-il une particularité sociologique, ou psychosociologique, de ceux qui diffusent des fausses informations ? Quelle est le statut épistémologique de ces fausses informations ? La principale pertinence, l'intérêt immédiat, des (fausses) informations est d'être en rupture avec le savoir « officiel », de positionner socialement leurs auteurs dans une posture

de sécession avec les institutions. Cliquez ici pour lire la suite...

 

 

 

Cette article reprend l'intervention faite le 29 janvier 2021 au Forum Européen de bioéthique : 

https://www.youtube.com/watch?v=VrygrN7k66I

 

 

 

images.jpg

 

 

 

 

 

Le mythe de l'antisémitisme alsacien, conséquence du procès de Bordeaux

 

La vague récurrente de profanations de cimetières juifs ruraux en Alsace se poursuit, sans pour l'instant que les auteurs aient été identifiés. A la consternation générale dans la région s'ajoute une incompréhension devant le traitement médiatique qui est fait de ces évènements, notamment par la presse nationale (Article publié le 28 décembre 2019). Cliquez ici pour lire la suite...

 

 

 270px-Waibstadt_-_Jüdischer_Friedhof_-_ältester_Teil_-_Grabsteine_im_Herbstlaub.jpg 

 

 

ARTE chantre (in)volontaire du grand remplacement ?

 Philippe Breton

 

La chaîne culturelle voudrait-elle critiquer, façon « woke », la théorie de Renaud Camus en la mettant en scène malicieusement, ou en fait-elle finalement la promotion sans le vouloir ? L'enjeu est de taille, au cœur d'une campagne pour les élections présidentielles, dont l'un des enjeux est la question du « Grand remplacement » (lire la suite ici).

 

 IMG_4172.jpeg

 

 

 

Chroniques de Bernard Schwengler

 

 

 

 

Le TER entre perturbations et métropolisation

 

Bernard Schwengler

 

 

Depuis le mois de décembre 2022, les perturbations dans le TER (Train express régional), sous la forme de retards ou de suppressions de trains de dernière minute, sont devenues l’un des thèmes dominants de l’actualité régionale, du moins dans le Bas-Rhin (lire la suite ici...)

 

 

 

 

Chroniques de René Kahn

 

 

Pour faire société : repenser le projet territorial

(régional, local et urbain)

 

René Kahn

 

Les politiques publiques nationales régionales et locales sont non seulement confrontées à de défis nouveaux d’une ampleur inédite mais elles procèdent, par essais et erreurs, en tâtonnant dans une situation générale d’aléas et d’incertitude radicale (lire la suite ici)

 

 

Dérapages verbaux, violences et irruption de l’irrationalité dans le langage ordinaire, une conséquence du modèle économique dominant ?

 

René Kahn

 

 

Nous partirons d’un constat qui bien qu’il soit largement admis (dans les médias, les chroniques, les analyses socio-politiques, la littérature) n’en est pas moins extrêmement préoccupant parce qu’il signe la fin du mode de fonctionnement politique démocratique (lire la suite ici)

 

 

 



03/01/2024
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 893 autres membres