. . . . OVIPAL - OBSERVATOIRE DE LA VIE POLITIQUE EN ALSACE . . . .

.       .   . . OVIPAL - OBSERVATOIRE DE LA VIE POLITIQUE EN ALSACE . . . .

Un peu d'humour ne fait pas de mal...


Le Nouveau Logo de la Grande Région au choix exclusif de nos lecteurs !

Une exclusivité de ''OVIPAL News Grand-Est'', notre agence de communication.

 

La nouvelle Région Grand Est va dépenser Un million d'Euros sur 4 ans afin de réaliser son  nouveau logo !

 

Notre bureau d'études ''OVIPAL News Grand-Est se met d'ores et déjà sur les rangs : 4 agences de communication pourront en effet être retenues  comme le prévoit « l'accord-cadre » défini  par la nouvelle collectivité.

 

Notre agence de Communication ''OVIPAL News Grand-Est'', vous livre -en exclusivité- les 3 premiers pré-projets pour cette nouvelle image qui vise à la fois l'objectif  de favoriser le sentiment d’appartenance des habitants pour cette nouvelle entité, mais qui cible aussi « les entreprises d’autres  régions afin de les attirer  sur le territoire, ainsi que  les investisseurs français  et étrangers.  ».

 

L'objectif économique de faire du Grand Est un Grand Marché est clairement annoncé.

 

LA PHRASE (http://c.dna.fr/politique/2016/05/05/grand-est-marche-public-pour-une-image) est la suivante :

 

« Le public cible : tous  les habitants de la région  […] ainsi que les habitants  et entreprises d’autres  régions afin de les attirer  sur le territoire, ainsi que  les investisseurs français  et étrangers. » 

A partir de cette phrase (publiée dans DNA du jeudi 5 mai 2016) qui indique la cible pour les publics visés par la nouvelle image de la Grande Région, l'Agence de Communication ''OVIPAL News Grand-Est'' vous livre -en exclusivité- les 3 premiers projets  de notre proposition pour cette nouvelle image ciblant  particulièrement les investisseurs étrangers (Chinois, Européens et Nord-Américains  ) ! pour lesquels nous pensons que nos dirigeants nouvellement élus diront :

 

« OUI », « YES » en anglais.

N'hésitez pas à nous faire part de vos commentaires en vue de l'amélioration des ces projets !

 

Capture d’écran 2016-05-08 à 11.20.27.png

 

 

Capture d’écran 2016-05-08 à 11.25.26.png

 

 

Capture d’écran 2016-05-08 à 11.21.53.png

 

 

 

Pascal Politanski

ovipal, 8 mai 2016

 


08/05/2016
0 Poster un commentaire

Le nouveau projet de redécoupage des régions sera dévoilé après les sénatoriales

Selon une source du ministère de l’Intérieur, auquel l’ovipal a pu avoir accès grâce à une indiscrétion, un nouveau projet de découpage territorial serait en cours d’élaboration. Devant l’impopularité des précédents projets et la difficulté de trouver une légitimité politique et économique aux découpages proposés, le comité DECTER 4 du ministère planche sur un nouveau critère de répartition.

Ce pourrait être le principe de « l’accès de toutes les régions à la mer ». Cette nouvelle stratégie aurait l’aval des services du premier ministre et de l’Elysée, qui aurait demandé d’affiner la carte. Nous avons pu nous procurer un brouillon de cette nouvelle carte, réduite à 7 grandes régions.

On y remarquera notamment que l’Alsace est réunie non seulement à la Lorraine et à Champagne Ardennes mais également à la Picardie, garantissant ainsi à notre belle région un accès direct à la mer.

Ce projet serait assorti, toujours selon nos sources, de la mise en chantier (par le secteur privé) d’une autoroute reliant directement Strasbourg à Abbeville et au bord de mer. D’autres sources indiquent que cette promesse serait uniquement là pour « faire passer la pilule » et qu’elle ne sera jamais tenue.

Le ministère de l’intérieur attendrait que soient passées les élections sénatoriales pour dévoiler le projet, afin de ne pas mettre à mal l’élection des sénateurs socialistes, déjà en partie compromise.

En Alsace, notamment, un tel projet pourrait mettre en difficulté Jacques Bigot, qui, faute d’être élu sénateur, revendiquerait de reprendre la présidence de la CUS. Compte-tenu de l’importance des enjeux, l’ovipal s’engage à faire connaître au fur et à mesure les informations dont il disposerait grâce à ses sources placées au plus haut niveau de l’Etat.

A suivre donc…

 fake fake fake.jpg


10/09/2014
3 Poster un commentaire

Privatisation du gouvernement ? Une information de nos amis du site GORAFI

L’État envisage de privatiser une partie du gouvernement 

 
Palais de l'Elysée
 

La France va céder des participations dans huit ministères, dont Bercy et le Ministère de l’Intérieur, dans une « première vague de privatisations », a déclaré ce lundi 9 décembre le premier ministre, Jean-Marc Ayrault.

Les 5 à 10 milliards d’euros dégagés par ces cessions, qui devraient se finaliser fin 2014, aideront  la France à « sortir la tête de l’eau » et à réduire la dette qui ronge les finances du pays depuis des années, a expliqué le chef du gouvernement lors d’une conférence de presse.

L’État a prévu de vendre 61% des Ministères de l’Économie et des Finances, des Affaires sociales et de la santé, soit 4 milliards d’euros, tout en conservant, à terme, au moins 30% de l’ensemble du gouvernement, a précisé le ministre de l’Économie, Pierre Moscovici.

« Les ministères, leurs locaux mais aussi le personnel ainsi que les ministres seront privatisés dans cette affaire. C’est ainsi que nous avons décidé de céder 7% d’Arnaud Montebourg à un fond d’investissement basé à Singapour pour la somme de 31 500 euros », a ajouté le ministre.

Cécile Duflot cherche investisseurs

Parmi les autres ministres concernés, Manuel Valls, en charge de l’Intérieur, a très vite trouvé des investisseurs souhaitant acquérir 51% de ses parts et de son ministère.

En revanche, d’autres membres du gouvernement peinent à trouver acquéreurs. C’est notamment le cas de Cécile Duflot, qui s’occupe de l’Égalité des Territoires et du Logement. A l’heure actuelle, aucune proposition sérieuse n’aurait été faite pour prendre les 25% de ses parts que l’État souhaiterait privatiser.

 

La Rédaction de GORAFI : https://www.legorafi.fr/


21/02/2014
0 Poster un commentaire